Tombeau de Léopold Sédar Senghor

Tombeau de Léopold Sédar Senghor

de Nimrod

Essai

« Sa démarche d’homme et sa politique s’abreuvaient aux connaissances les plus sûres. L’école en est la trame. Senghor aimait plus que tout l’apprentissage (celui qui lie le maître et le disciple, le livre et le lecteur). Pédagogue né, tout ce qui engage une aventure intellectuelle captait son intérêt. Senghor est un prince éclairé, le répétiteur universel de la cause de l’Esprit. Sa vision de l’Homme et sa conception de la politique ne se révèlent jamais mieux que dans le domaine de la culture. La mort vient d’arracher à notre amour le plus grand des précepteurs. »

Un poète et romancier rend hommage au pionnier de la littérature africaine que fut Léoplod Sédar Senghor. Dans une vision des plus personnelles, il dévoile son Senghor à lui. Le lecteur appréciera la cohérence de ce bref essai ; il goûtera à sa langue, inattendue, polémique, décapante.

Paru le 1er février 2003

Éditeur : Le Temps qu’il fait

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Paralipomènes

je te rétine / dans mon souffle / tu t’iris /

je t’écris /

tu me penses

Ghérasim Luca, 1913-1994, Paralipomènes , Éditions Le Soleil Noir, 1976.