Tout nôtre aer se noircit

Auteur : Emmanuel Laugier

Tout nôtre aer se noircit

"or - que cela
commence ait
commencé qu’il faille
dire - où vide où
terre où cendre
craie poudre de
rien - le dire
après lui après
son faire : reste pour nous tout
cet air de dire
tout le (nôtre)
se noircit alors
c’est nuit dans la nuit jusque là
l’(aer) tout nôtre
air vient
venant faire
un long - comment
lent ensemencement de la terre
sous les ongles
se colle/est (…)"

Paru le 1er mars 2003

Éditeur : 1 : 1 éditions

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.