Toutes affaires cessantes

Auteur : Henri Droguet

Toutes affaires cessantes

Le plus remarquable chez Henri Droguet, c’est l’ampleur du souffle (un peu comme les vents à Saint-Malo), l’inventivité et la puissance de la voix. Des textes de ce style se prêteraient admirablement à la récitation à voix haute. On y perçoit d’emblée le fracas de la mer contre les rochers, la césure des lames glacées, la ruée des vents dans les voiles dont les poèmes en vers libres épousent le mouvement ; on y hume l’odeur d’iode aussi bien que le pestilence des « entrailles du port ». Il y a des portraits ici, des « paysages avec figures », des historiettes qui ont des airs de légende, le tout distribué en cinq séquences au rythme endiablé. Ce qui donne un nouveau et très beau recueil de ce poète malouin plus discret que ses vers.

Paru le 10 mars 2022

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.