Très cher te souviens-tu de ces heures de Laurent Dhume

Très cher te souviens-tu de ces heures de Laurent Dhume

Collectioon "Affichage autorisé"

"très cher te souviens-tu de
ces heures,

ces heures de lézard au
soleil, ces nappes de
sensualités qui te
baignaient les yeux, ces
heures de marche ou de
kilomètres avalés en
musique dans l’habitacle
mobile, de ces heures-là
(…)"

Paru le 1er septembre 2005

Éditeur : Contre-allées

Genre de la parution : Plaquette

Poème
de l’instant

Mon corps et moi

Nu dans le soleil et si près d’être à jamais sauvé, c’est le réveil d’une chair pour qui la lumière, la joie ne peuvent être encore que d’intermittents miracles.

René Crevel, Mon corps et moi, Le Livre de Poche, 1991.