Trois saisons poétiques

Magda Carneci

Sur les cimes,
contemplant, écoutant,
comment guetter, comment attendre,
l’arrivée d’un son auroral
d’un matin inconnu
d’une joie nouvelle
sur le monde

Magda Carneci, Trois saisons poétiques, Traduit du roumain par Linda Maria Baros et Odile Serre, Éditions Phi, Les Écrits des Forges, 2008.

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.