Trois tranches de pain perdu

Auteur : Dominique Sampiero

Trois tranches de pain perdu

Comment trouver les mots quand on est privé de son nom ? À quoi bon avoir la vie éternelle si c’est pour finir sans ami ? Peut-on vivre loin de ses racines ? Avec tendresse, au plus près de la fêlure des magnifiques personnages de ses nouvelles, Dominique Sampiero nous transporte, dans une langue cristalline où tout fait sens et signe. Une femme à sa fenêtre statufiée dans le silence ; un clochard céleste et généreux dont l’humour tutoie le désespoir ; un exilé de Casablanca qui danse avec l’alcool et ses fantômes. Trois tranches de vie pétries de secrets, d’humanité et d’espoir, trois personnages et un ami commun : le pain perdu, dit « pain crotté » dans le Nord de la France, un pain rédempteur, consolateur et finalement fondateur.

Paru le 31 janvier 2019

Éditeur : Cours toujours Editions

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.