Un chant parmi les ombres

Auteur : Pierre Tanguy

Un chant parmi les ombres

L’auteur nous dit ici que les morts nous habitent. Il s’interroge sur l’au-delà et sur la vie éternelle. Il questionne la religion au sein de laquelle il a grandi. Il se tourne aussi vers les poètes, vers ceux pour qui chaque instant est « tissé d’éternel ». Son texte s’élève alors au niveau du chant, dans cette quête d’un paradis « dispersé sur toute la terre » dont il importe, selon le poète Novalis, de réunir « les morceaux épars ».

« Un chant léger, discret, de questionnements plus que de réponses (…)
Je n’ai pas vu d’ombres dans ces poèmes. Pas du tout. Mais une lumière ».
François de Cornière (extrait de la préface)

Texte de l’éditeur.

Paru le 12 mars 2019

Éditeur : La Part commune

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Est-ce pour maintenant ou pour toujours
Que le monde est pendu à une tige ?
Est-ce pour un rendez-vous ou par ruse,
Ces bois trouvés pour aller faire un tour ?

Est-ce miracle ou mirage
Si vers les miennes se lèvent tes lèvres ?
Et les soleils, comme des balles de jongleurs,
Sont-ils une feinte ou un gage ?

Darde tes feux, mon ange surprenant,
Faisant front de tes seins à la peur coupe court,
Te prenant maintenant, je te prends pour toujours,
Car le toujours est toujours cet instant.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.