Un jour parfait

Un jour parfait
doux soupirs marins dans les pins

tous les rivages marqués

Dehors à la fenêtre les fictions
s’effondrent

SUSAN HOWE
Il n’y a pas assez de feuilles
Ypsilon / 2021

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Delphine et Hippolyte

Mes baisers sont légers comme ces éphémères
Qui caressent le soir les grands lacs transparents

Charles Baudelaire, 1821-1867, « Delphine et Hippolyte », Les Fleurs du mal, 1857.