Un peuple

Auteur : Stéphane Bouquet

Un peuple

Un homme marche dans les allées d’un cimetière : Walt Whitman, John Keats, Ovide, Virginia Woolf, entre autres tombes. Il se demande ce qu’est la poésie. Il se sert dans les morts pour élaborer des réponses. D’une certaine manière, il essaie de se glisser dans leur brouhaha, il répète ce qu’il comprend : par ex. rendre la vie vivante, telle est la tâche que la poésie s’assigne parfois. Ou bien : trouver des égalités et des ressemblances dans le monde genre xroses = une certaine somme d’argent. Ou bien, parfois, la poésie attend comme une dingue un Tu et encore plus un Vous qui lui laisse ouvrir entièrement les draps du poème.
S.B.

Paru le 1er février 2007

Éditeur : Champ Vallon

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lied vom Kindsein

Als das Kind Kind war,
ging es mit hängenden Armen,
wollte der Bach sei ein Fluß,
der Fluß sei ein Strom,
und diese Pfütze das Meer.

Als das Kind Kind war,
wußte es nicht, daß es Kind war,
alles war ihm beseelt,
und alle Seelen waren eins.

Peter Handke, « Lied vom Kindsein ».