"Un printemps sans vie brûle" avec Pier Paolo Pasolini

"Un printemps sans vie brûle" avec Pier Paolo Pasolini

À l’occasion du quarantième anniversaire de l’assassinat de Pier Paolo Pasolini, poète, romancier, essayiste, dramaturge et cinéaste, les éditions La passe du vent ont sollicité, pour leur collection Haute Mémoire, une quinzaine d’écrivains français et italiens (poètes, romanciers, universitaires) afin que chacun d’entre eux rédige un texte libre (poème, lettre, prose poétique, étude) en hommage au poète assassiné.
Ici, plusieurs facettes de l’auteur du poème autobiographique Qui je suis., du célèbre roman Théorème (devenu un film, ensuite) et du réalisateur de Mamma Roma, sont révélées au (grand) public.
Un Pasolini mis à nu, tiré au clair, un Pasolini dévoilé, déchirant dans sa déchirure, un Pasolini poétique, politique et prophétique.
Thierry Renard, éditeur

LES AUTEURS :
SAMANTHA BARENDSON • ANGELA BIANCOFIORE • JEAN-BAPTISTE CABAUD • STANI CHAINE • JEAN GABRIEL COSCULLUELA • ERRI DE LUCA • VANESSA DE PIZZOL • LUC HERNANDEZ • FRÉDÉRICK HOUDAER • ANDREA IACOVELLA • JEAN-CHARLES LEMEUNIER • GIUSEPPE LUCATELLI • PAOLA PIGANI • JEAN-MICHEL PLATIER • MARC PORCU • THIERRY RENARD • ÉRIC SARNER • JOËL VERNET • FRANCIS VLADIMIR •

Paru le 1er avril 2015

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.