Une Habanera à Paris

Auteur : Zoé Valdés

Une Habanera à Paris

Poèmes d’anthologie, traduit de l’espagnol par Claude Bleton , 112 pages, Collection Du monde entier, Éditions Gallimard, 2005.

Résumé :
"La poésie de Zoé Valdés est un corps-à-corps avec un présent dont elle veut bâtir l’histoire en lui donnant un souffle qui balaye l’horizon du quotidien. « L’adolescence m’a trahie », écrit-elle, et d’un coup de talon, elle s’arrache aux abysses et embarque les dieux dans son aventure : Yalodde, cette « sainte garce », devient sa complice dans cette tentative d’accéder à la « conscience du toucher ». L’érotisme devient respiration des jours, abordage débordant, à la manière d’un flibustier de la caresse. Mais son île au trésor restera toujours la tendresse. Comment y accéder ? Par une porte de service qui n’a qu’une seule clé : sa poésie."

Paru le 1er mars 2005

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.