Une Vie avec Eschyle

Auteur : Bernard Deforge

Une Vie avec Eschyle

Monument de la littérature antique, le théâtre d’Eschyle n’est fait que de chefs-d’œuvre, que la scène la plus contemporaine toujours renouvelle. Dans ces pages inspirées par la fréquentation constante de la poésie eschyléenne, Bernard Deforge, professeur émérite de l’université de Caen et auteur d’une thèse sur Eschyle poète cosmique (Les Belles Lettres, 1986, rééd. 2004), réunit la totalité des articles qu’il a consacrés à l’auteur de l’Orestie tout au long de sa carrière de chercheur, ainsi que quelques inédits relatifs au rôle d’Eschyle dans la transmission des sagesses préhistoriques et des civilisations pré-grecques dans la culture occidentale.

L’ouvrage se clôt par une réflexion plus personnelle sur le métier d’enseignant et de chercheur, dressant un portrait sans concession de la place des Sciences de l’Antiquité au sein de l’université française.

Paru le 26 novembre 2010

Éditeur : Les Belles Lettres

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.