Une odeur d’oiseaux chantants

Pascale Thomas

Je marche la tête haute et le cœur en vrille. Ma langue est pliée bien serrée comme un vieux manteau de bure coincé dans un placard. C’est ainsi que je suis.

Pascale Thomas, Une odeur d’oiseaux chantants, Cheyne éditeur, 2022

Poème
de l’instant

Journal 1887-1910

Chaque fois que le mot « Jules » n’est pas suivi du mot « Renard », j’ai du chagrin.

29 mai 1903

Jules Renard, Journal 1887-1910, Actes Sud, 1995.