Une rhétorique des nuages

d’Hubert Voignier

Une rhétorique des nuages

On s’en remet à la fréquentation salubre des nuages, au commerce de ces splendeurs ineffables planant dans l’atmosphère, nonchalantes, immédiates, indubitables, bien que passagères ; on se raccroche à cette occupation, ce passe-temps favori, comme à la seule et unique planche de salut qui reste dans la déroute – un ultime recours ou secours venu du ciel ! – et l’on s’efforce d’écrire encore pour tenter d’arracher quelques lambeaux d’écume à la fuite éperdue des nuages au loin, ou même redonner forme à ce qui a lieu et s’échappe aussitôt dans les airs, ou bien seulement pour en conserver la trace avec des mots.

Paru le 12 février 2020

Éditeur : Cheyne

Genres de la parution : Prose Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.