Vent fou me frappe

Auteur : Gabriel Mwènè Okoundji

Poète congolais.

Livre placé sous le signe du deuil, de l’histoire personnelle, il est donné comme un passage, une façon de transmettre "à l’âge où poussent les cheveux blancs sur la tête de l’Homme". Une nouvelle fois les éléments sont convoqués pour assurer la parole, la faire circuler, entre case et rêve, écorce et larmes, éclair et ombre, l’âme et la brûlure de la soif, le maigre destin de l’Homme et le vent fou, le vent fou…

Paru le 1er mars 2003

Éditeur : Fédérop

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.