Vent fou me frappe

Auteur : Gabriel Mwènè Okoundji

Poète congolais.

Livre placé sous le signe du deuil, de l’histoire personnelle, il est donné comme un passage, une façon de transmettre "à l’âge où poussent les cheveux blancs sur la tête de l’Homme". Une nouvelle fois les éléments sont convoqués pour assurer la parole, la faire circuler, entre case et rêve, écorce et larmes, éclair et ombre, l’âme et la brûlure de la soif, le maigre destin de l’Homme et le vent fou, le vent fou…

Paru le 1er mars 2003

Éditeur : Fédérop

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.