Verger du cercle dévoré

Marc-Henri Arfeux

Verger du cercle dévoré

« Toute vie s’épanouit au cercle d’un verger qui est sa mère. Soudain, celle-ci est retirée du jour. Commence la déambulation du deuil dans le jardin et la maison dévorés par le vide. L’ancien enfant, brusquement orphelin, devient alors la fille de la défunte : l’anima maternelle est tout à coup en lui jardin blessé qui cherche en vain son centre. Le survivant, devenu petite fille et jeune femme tristement patiente et rebelle, n’a d’autre choix que de porter le non enfant de cette absence et de voyager en inverse, par mille ronciers de gel, subissant une à une toutes les métamorphoses de cette éviscération lente selon la pierre, la solitude et le silence, nommant pourtant sans trêve ce qui refuse de prendre forme et de vibrer. Faisant face à la nuit sans espoir de rosier, il ose offrir le chant brûlé des larmes jusqu’à la conversion du rien en un fruit nu dans l’aube. »
Marc-Henri Arfeux

Paru le 25 août 2021

Éditeur : Editions Alcyone

Poème
de l’instant

Emily Dickinson

If your Nerve, deny you –
Go above your Nerve –

Si ton Courage te fait défaut
Va au-delà de ton courage.

Emily Dickinson