Viges

Auteur : Christophe Lamiot Enos

Viges

Viges.
Oui, à la ville de Viges !
Oui, au rêve entre vu et invisible !?
Il mêle visible et invisible.
Avec son point d’exclamation (pour la surprise).
Avec son point d’interrogation (pour le suspens dans lequel, finalement, il saura baisser).
Vis-je ?
Oui, je vis.
Oui, je l’ai vu.
Images.
Les marches pour y accéder se recouvrent déjà de feuilles et d’herbes, celles-ci poussant d’entre les pierres et sur elles.
Des forêts l’entourent.
Même à monter cet escalier, devant, des arbres à droite et à gauche, des feuillages devant et derrière dépassent encore, étendant au-dessus de la tête comme des toits.
Viges.

Paru le 1er février 2016

Éditeur : Flammarion

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’Angelus Des Sentes

Je me suis dérobé pour un temps, aux goguenardes clameurs humaines. Heureux de vivre dans le pur enchantement des rossignols et des brises, j’ai gagné la cabane aux murs blancs, au toit de chaume jauni, bâtie ainsi qu’un nid lumineux, au-dessus des torrents.

Michel Abadie, 1866-1922, L’Angelus Des Sentes, 1901.