Vingt-deux lignes cahier 100 de Bernard Collin

Vingt-deux lignes cahier 100 de Bernard Collin

Sous la forme de courts articles écrits au jour le jour, les "lignes" de Bernard Collin tracent les contours d’une vie toute entière irriguée par l’art et la littérature. Elles nous parlent d’un monde fait de bifurcations, où la langue dialogue tout autant avec la Bible qu’avec le chant des oiseaux. Un monde qui fait aussi la part belle aux évenements quotidiens.
De cette prose poétique il émane une joie et une émotion résultant d’une syntaxe sophistiquée et fantasque, où le sens, le raisonnement et le plaisir du texte rivalisent. Plus encore que dans les autres livres de l’auteur, cette aventure du langage nous donne accès avec élégance et humour à un art de vivre.

Paru le 1er novembre 2010

Éditeur : Les petits matins

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.