Visage perdu de Philippe Merlet

Visage perdu de Philippe Merlet

"La peur
dans chaque cellule
attend que se
répètent
les piqûres des mots
pénètrent l’espoir
d’un liquide bleu

dehors les pierres verticales
découvrent leurs dents de jaguar
et le poignet ensanglanté
ne se souvient plus du coq
de bronze

l’eau coule un fleuve
emporte
un chien erre crie
le temps est une pluie d’aiguilles
et quatre feux mis
au corps
sortent d’une carapace camisole
des fourmis rouges de Mysore."

Paru le 1er novembre 2008

Éditeur : Mandalay

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.