Visite à Aimé Césaire suivi de Aimé Césaire, le poème d’une vie

Auteur : Nimrod

Visite à Aimé Césaire suivi de Aimé Césaire, le poème d'une vie

Ce nouveau livre de Nimrod comprend deux essais. Visite à Aimé Césaire raconte donc l’entrevue entre le grand Martiniquais et le poète tchadien, en compagnie de Daniel Maximin. Nimrod narre avec beaucoup de ferveur, mais aussi d’humour, cette rencontre à Fort-de-France, en juin 2006. Le second texte, Aimé Césaire, le poème d’une vie, interroge les ressorts de l’engagement communiste de Césaire dans le contexte négro-africain. Cet « homme en colère », plus immédiatement incisif que Senghor, n’a cependant jamais perdu de vue qu’il était d’abord et avant tout un écrivain français qui s’inscrivait dans la tradition des écrivains « politiques », tels Hugo, Lamartine, Péguy ou Char.

Paru le 1er mai 2013

Éditeur : Obsidiane

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.