Voici ou un souffle à travers « Journal du regard »

Auteur : Bernard Vargaftig

<i>Voici ou un souffle à travers « Journal du regard »</i>

Olivier DEBRÉ ( Illustrateur)
Collection Voix de Chants

« Les mots nous permettent de faire se rencontrer des choses qui jamais ne se rencontrèrent. » écrit Bernard Noël dans son « Journal du regard ».
Bernard Vargaftig se saisit de l’analyse que développe ce journal. Par son souffle, par son vocabulaire précis, par ces mots qui marquent « la coulée du temps », il nous fait VOIR un paysage mental composé de toutes ces choses qui le tourmentent.

Paru initialement en 1990, VOICI est un recueil dont l’envie est venue à Bernard Vargaftig alors qu’il composait des poèmes pour un numéro spécial de la revue faire part consacré à Bernard Noël.
Inspiré par l’ouvrage « Journal du regard » ce recueil comprend 13 poèmes.
Ce sont les œuvres d’Olivier Debré, plasticien plusieurs fois cité dans l’ouvrage de Bernard Noël, qui viennent illustrer ce propos poétique.

Paru le 1er février 2010

Éditeur : Aencrages&Co

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.