Vois d’Endre numéro 65

Vois d'Endre numéro 65

Acryliques de Maurice Jayet

Au sommaire :

Hervé Planquois, Désastre est mon nom
Béatrice Libert, Transparence et autres poèmes
Paul Roddie, Iodisation et autres textes
Giovanni Angelini, Couper du bois
Mohammed El Amraoui, Le vent rend les choses plus claires
Camille Loivier, (Il faut continuer de creuser sous les mots)
Jean-Michel Bollinger, Pénombres, lampes et lumières
Henri Perrier Gustin, Le grillon pèlerin

Paru le 23 septembre 2021

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Revue

Supports : Livre papier Revue

Poème
de l’instant

Anna Akhmatova

Poèmes

Au seuil du printemps, il est certains jours
Où la prairie se repose sous la neige dense,
Où les arbres font un bruit gai et sec,
Où le vent tiède est tendre et moelleux,
Où le corps s’étonne de sa légèreté,
Où l’on ne reconnaît plus sa maison,
Où la chanson qui déjà lassait
On la chante avec émoi, comme neuve.

Printemps 1915
Slepnévo

Anna Akhmatova, Poèmes, traduit du russe par Claude Frioux, Éditions Librairie du Globe, 1993.