Vois des astres le détour - Chant d’amour en temps de guerre -fragments de 1915-

Auteur : Laurent Grison

Vois des astres le détour - Chant d'amour en temps de guerre -fragments de 1915-

"J’ai découvert par hasard - mais le hasard existe-t-il ? - une petite boîte en chêne vernie contenant les fragments d’une lettre. elle était dissimulée derrière une étagère poussiéreuse d’une librairie de second-hand books, sur Charing Cross Road, à Londres, probablement depuis fort longtemps. Ma curiosité a été attisée par les morceaux épars de cette missive manuscrite, rédigée en anglais, à l’encre noire. Elle est datée du 12 novembre 1915 et signée : Sandor Wild."

Paru le 1er février 2013

Éditeur : Lucie éditions

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.