Womanizer

Baptiste Pizzinat

Womanizer

Le plaisir féminin et les joies du sextoy !

Plaisir d’offrir, joie de recevoir

La recherche d’un plaisir mutuel est l’une des plus grandes préoccupations du couple. Baptiste Pizzinat et sa compagne expérimentent, dialoguent, rient en faisant l’amour. C’est leur manière de sortir du système patriarcal dans lequel ils ont grandi. Un jour, la compagne de l’auteur s’offre un Womanizer, et, face à l’efficacité de l’objet, c’est toute leur vie sexuelle qui est bouleversée.

Sexe-symbole

Il a une forme non-phallique, ressemble à une oreille, un petit vaisseau spatial : le Womanizer, inventé par un couple de sexagénaires allemands et entièrement dédié à la stimulation du clitoris, est une révolution pour l’orgasme féminin. Depuis 2014, il s’impose comme une référence, devenant même un symbole des nouveaux mouvements féministes. Il a été propulsé à la Une du magazine Society en août dernier.

Une poésie intime et engagée

Composé comme un dialogue entre elle et lui, complice et humoristique, ce recueil de poèmes est un chemin allègre et jouissif sur le chemin de la déconstruction. Alors que 70% des femmes ne jouissent pas pendant le coït, ce petit livre subversif, ludique et joyeux, nous montre que certaines révolutions commencent sous la couette.

Paru le 2 septembre 2022

Éditeur : L’Iconoclaste

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Est-ce pour maintenant ou pour toujours
Que le monde est pendu à une tige ?
Est-ce pour un rendez-vous ou par ruse,
Ces bois trouvés pour aller faire un tour ?

Est-ce miracle ou mirage
Si vers les miennes se lèvent tes lèvres ?
Et les soleils, comme des balles de jongleurs,
Sont-ils une feinte ou un gage ?

Darde tes feux, mon ange surprenant,
Faisant front de tes seins à la peur coupe court,
Te prenant maintenant, je te prends pour toujours,
Car le toujours est toujours cet instant.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.