Yves Bonnefoy

Auteur : Yves Bonnefoy

"Entretien avec Natacha Lafond et Mathieu Hilfiger sur la question du livre", par Yves Bonnefoy
Natacha Lafond et moi-même avions rencontré Yves Bonnefoy en janvier 2004, il y a 12 ans, dans son bureau du Collège de France, pour un long et passionnant entretien. Cet entretien était destiné au numéro de la revue Le Bateau Fantôme portant sur le thème du « livre » (automne2004), où allait être présenté un dossier entier sur cette poétique dans l’œuvre du poète.
Cet échange consista principalement dans la discussion des questions que nous avions préparées, mais aussi dans l’évocation chaleureuse de nombreux souvenirs littéraires.
Comme le lecteur pourra le constater, le poète a répondu à nos questions sous la forme d’un court essai, ou, si l’on préfère, d’une longue lettre adressée aux questionneurs. Mais il demeure, dans son discours et son esprit, un entretien, de sorte que la demande de retranscription, faite en incipit, est toute naturelle. De même nous a paru naturel, à nous éditeur, de réediter seul ce texte de l’envergure d’un lumineux essai.
En préface, un essai de Pierre Dhainaut apporte un éclairage exceptionnel à cette question du livre chez Bonnefoy.
Mathieu Hilfiger

Paru le 1er mai 2016

Éditeur : Le Bateau fantôme

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Olivier Barbarant

Essais de voix malgré le vent

Voilà dix ans que je tente passer la rampe sans trop forcer les choses ni les mots gaspillés
Tant que faire se peut à éviter les coups de glotte ou le leurre d’en rajouter
Dix ans à prendre les pages pour cet étrange mégaphone où le murmure porte au loin sans briser si possible sa première douceur
À croire qu’avec le livre ouvert c’est le frisson qui se propage et qui peut-être se survit

Dix ans à vous prêter entre mon corps et l’ombre ce bruit de branche agitée qu’un jour vous aussi avez entendu
Sans toujours songer à le dire si bien que je le fais pour vous
Rêvant des phrases et formes de remords comme une mûre dans les ronces
Rompant lentement le silence jusqu’à nos lèvres écorchées
Pour faire place au peu de jours de vous à moi qui nous rassemble.

Essais de voix malgré le vent, Éditions Champ Vallon, 2004.