Yvon Le Men

« En Bretagne, la parole est forte : les conteurs, les chanteurs, il existait donc un certain terreau. L’écriture, c’est la solitude et l’absence. La scène, c’est la présence, le partage. J’ai besoin de ces deux chemins. »

Depuis son premier livre, Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers d’Yvon Le Men : « L’écriture, c’est la solitude et l’absence. La scène, c’est la présence et le partage. J’ai besoin de ces deux chemins ».

À Lannion, où il vit, il crée en 1992, avec Le Carré magique, les soirées « Il fait un temps de poème », où il se fait le passeur des poètes et des écrivains du monde entier. Programmateur aux côtés de Michel Le Bris, il instaure dès 1997 un espace dédié à la poésie au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo. De sa chronique hebdomadaire publiée de 2006 à 2008 par le journal Ouest-France, il a tiré un livre, Le Tour du monde en 80 poèmes : une anthologie de quatre-vingts poèmes qu’il commente, fort de plus de quarante ans d’expérience.

Il est lui-même l’auteur d’une œuvre poétique importante à laquelle viennent s’ajouter dix récits, deux romans et un recueil de nouvelles.

Ses poèmes, livres ou anthologies, sont traduits dans une vingtaine de langues : en espagnol par Antonio Gamoneda, en roumain par Letitia Ilea, en bulgare par Aksinia Mihaylova, en suédois par Bjorn Larsson, en chinois par Shu Cai, en serbe par Kolya Micevic, en créole haïtien par Lyonel Trouillot, en polonais par Kasimir Brakoniecki, en arabe par Tahar Bekri, en hongrois par Kriztina Toth, en breton par Charles et Chanig Ar Gall, Fanch Péru et Francis Favreau…

Par ailleurs, Yvon Le Men est président du prix Louis-Guilloux et membre du jury du prix de poésie Robert-Ganzo.

Ses textes ont été interprétés par des comédiens tels que Robin Renucci, Jacques Gamblin, Bernard-Pierre Donnadieu, Denis Podalydès, Jacques Bonnaffé, Ariane Ascaride et Simon Abkarian. Il a écrit pour les compositeurs Jean-Yves Bosseur, Pierre-Yves Level, Patrick Otto, Louis Dumontier, Melaine Favennec et Kristen Noguès ; les chanteurs et conteurs Patrick Ewen, Gérard Delahaye, Anne Vanderlove. Certains de ses livres ont été illustrés par les dessinateurs Edmond Baudoin, Pef, Emmanuel Lepage… ou les photographes Georges Dussaud, Patrick Le Bescont, Yvon Le Marlec, Yvon Boëlle et Chantal Connan.

Depuis 1972, il a donné des récitals dans de nombreux villages et villes de Bretagne, de France et dans une vingtaine de pays dont la Chine, le Liban, le Québec, le Brésil, Haïti, le Congo, le Mali, l’Algérie, le Maroc et dans presque tous les pays d’Europe.

Il a été nommé chevalier (en 1997) puis officier dans l’ordre des Arts et des Lettres en 2012 ainsi que chevalier dans l’ordre national du Mérite en 2006. En 2013, la ville de Corlay (Côtes-d’Armor) a donné le nom d’Yvon Le Men à sa bibliothèque municipale. En 2015, le Conseil général des Côtes-d’Armor lui a décerné la Médaille départementale.

Il est lauréat de nombreux prix dont, en 1979, le Mandat des poètes et le prix Angèle-Vannier ; en 1984, le prix Georges-Brassens ; en 1989, le prix de la Création régionale Bretagne, en 2005, le prix du Beau Livre maritime ; en 2010, le prix de poésie de l’Académie de Bretagne et des Pays de la Loire et, en 2012, le prix de poésie Théophile-Gautier de l’Académie française.
Lauréat 2019 du Prix Goncourt de la Poésie Robert Sabatier.

Extrait

Paysage

Il existe
dans les livres d’estampes japonaises du XIXe siècle
des images que l’on trouve
dans les paysages bretons de toujours

est-ce d’avoir regardé les estampes
toujours, comme une première fois
qui a protégé mes yeux d’avoir regardé le paysage
toujours, comme une dernière fois ?

comme si demain,
je ne verrai ni les estampes
ni les rives du Léguer qui va et revient
au seuil de ma maison
et sur les murs de laquelle repose une estampe d’Hiroshige

Je l’ai trouvée
au coeur d’un hiver où la nuit était noire
jusqu’à l’aube d’un matin qui fut un premier jour

le premier jour du camélia
et de mes yeux enfin réveillés par sa blancheur

sur l’estampe
comme sur les hauteurs de l’estuaire
sont dressés, bleus tirant sur le noir
à l’est
noirs tirant sur le vert
à l’ouest
des pins maritimes

et
à la frontière de ce paysage où le soleil se couche
à la lumière de cette image où le soleil se lève
ils incarnent
d’un bout à l’autre du monde
le même poème écrit à l’encre de la même image.

Inédit, été 2003.

Bibliographie

Poésie

  • Un cri fendu en mille, Éditions Bruno Doucey, 2018.
  • Une île en terre, Éditions Bruno Doucey, 2016.
  • Tirer la langue, Éditions La passe du vent, 2016.
  • Les Rumeurs de Babel, illustrations d’Emmanuel Lepage, Éditions Dialogues, 2016.
  • En fin de droits, dessins de Pef, Éditions Bruno Doucey, 2014.
  • Il fait un temps de poème, tome 2, photographies de Francis Goeller, Éditions Filigranes, 2013.
  • Sous le plafond des phrases, Éditions Bruno Doucey, 2013.
  • Le Point J (illustrations de Jeanne Frère), Éditions Aedam Musicae, 2011.
  • À louer chambre vide pour personne seule, Éditions Rougerie, 2011.
  • Vingt ans, Éditions La passe du vent, 2009.
  • Le Tour du monde en 80 poèmes, Éditions Flammarion, 2009.
  • Chambres d’écho, Éditions Rougerie, 2008.
  • Presqu’une île, Editions Ouest-France, 2005.
  • Douze mois et toi, illustrations d’Edmond Baudouin, Éditions Milan, 2005.
  • Un carré d’aube, Éditions Rougerie, 2004.
  • Chiens de vie, photographies de Georges Dussaud, Éditions Terre de brume, 2002.
  • Le Loup et la Lune, Éditions Rougerie, 2001.
  • Le Jardin des tempêtes (choix de poèmes), Éditions Flammarion, 1971-1996 – 2000.
  • Nous sommes des enfants de vouloir des enfants, photographies de Georges Dussaud, Éditions La Part Commune, 1999.
  • L’Étoile polaire, Éditions Paroles d’Aube, 1998.
  • Jean Malrieu, la parole donnée, avec Pierre Dhainaut, Éditions Paroles d’Aube, 1998.
  • L’Écho de la lumière, Éditions Rougerie, 1997.
  • Le Vitrail, photographies de Chantal Connan, Éditions Filigranes, 1996.
  • Il fait un temps de poème, tome 1, anthologie, Éditions Filigranes, 1996.
  • La Patience des pierres, suivi de L’Échappée blanche, Éditions Rougerie, 1995.
  • Ouvrez la porte au loup, illustrations de Dorothée Duntze, Gallimard, 1994.
  • Un Livre d’heures, photographies de Georges Dussaud, Éditions Filigranes, 1992.
  • Le Chemin de halage, Éditions Ubacs, 1991.
  • L’Échappée blanche, Éditions Rougerie, 1991.
  • Quand la rivière se souvient de la source, Éditions Jean Picollec, 1988.
  • Marna, Éditions Artus, 1987.
  • À l’entrée du jour, Éditions Flammarion, 1984.
  • Le Pays derrière le chagrin, Les Presses d’aujourd’hui, Éditions Gallimard, 1979
  • En espoir de cause, Éditions Pierre-Jean Oswald, 1975.
  • Vie, Éditions Pierre-Jean Oswald, 1974.

Récits

  • Mes demeures en Bretagne, Éditions Naïve, 2012.
  • Besoin de poème, Éditions du Seuil, 2006.
  • Le Château sous le ciel, photographies d’Yvon Le Marlec, Éditions Filigranes, 2005.
  • Lannion, photographies Francis Goeller, Éditions Apogée, 2005.
  • Le Trégor, photographies Yvon Boëlle, Éditions Apogée, 1999.
  • On est sérieux quand on a dix-sept ans, Éditions Flammarion, 1999.
  • La clef de la chapelle est au café d’en face, Éditions Flammarion, 1997.
  • Le Petit Tailleur de shorts, Éditions Flammarion, 1996.
  • La Nuit bleu marine, illustrations de Tanguy Dohollau, Éditions Chant manuel, 1984.
  • Dis, c’est comment la Terre ?, Éditions Pierre-Jean Oswald, 1976.

Nouvelles

  • Existence marginale mais ne trouble pas l’ordre public, Éditions Flammarion, 2012.

Romans

  • Si tu me quittes, je m’en vais, Éditions Flammarion, 2009.
  • Elle était une fois, Éditions Flammarion, 2003.

Entretiens

  • La Langue fraternelle, entretien avec Cypris Kophidès, Éditions Diabase, 2013.
  • À ciel ouvert, entretien avec Jacques Darras, Éditions La passe du vent, 2010.
  • Toute vie finit dans la nuit, entretien avec Claude Vigée, Éditions Parole et Silence, 2007.
  • Fragments du royaume, conversation avec Michel Le Bris, Éditions Paroles d’Aube, 1995.
  • Une rose des vents, entretien avec Christian Bobin, Éditions Paroles d’Aube, 1994.

Disques

  • Chant manuel, Névénoë, 1975.
  • La Seule Aventure, Kerig, 1995.
  • Vers l’extrême nord du monde, chansons, contes et poésies, avec Gérard Delahaye et Patrick Ewen, Kerig, 1996.

À propos de son œuvre

  • Jean-Michel Kervran : Guide pour l’enseignant, une analyse de Ouvrez la porte au loup (CM1-CM2), Éditions Armand Colin, 1998.
  • Thierry Gillibœuf : Yvon Le Men, Des hommes derrière les poèmes, Éditions Skol Vreiz, 2003.

Nombreuses anthologies, livres illustrés, éditions à tirages limités, livres traduits, Disques, CD, Films, articles.