Zabouré Zane d’Iraj Valipour, femmes postmodernes d’Iran, en 150 poèmes

Zabouré Zane d'Iraj Valipour, femmes postmodernes d'Iran, en 150 poèmes

Zabouré Zane : "psaumes féminins"

La plupart trentenaires et traduites pour la première fois, ces femmes (zane, en persan) se nomment : Mizbân, Zendehdel, Banishafi’, Jodeyri. et les autres ;
Il ne s’agit pas seulement d’une école littéraire.
A leurs yeux, l’islam radical est essentiellement moderne, et elles veulent le dépasser.

Anthropologue qui a fait de la poésie son terrain, Iraj Valipour nous propose une enquête au coeur de ce mouvement.
Il la mène avec brio et empathie, érudition et fantaisie, se faisant à son tour auteur postmoderne, et inventant pour l’occasion, entre essai et roman, un genre qui pourrait s’appeler " romanthologie ".

Paru le 1er mars 2014

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Cécile Coulon

Courir

La course, la vraie, est une fureur carnivore. Un astre brûlant caché dans les jointures du corps ; elles grincent, la nuit, comme un miracle froissé. Une force qui rugit, à laquelle nous sommes forcés de croire puisque qu’il n’y a qu’elle qui puisse suspendre aux crochets des montagnes des femmes et des hommes emplis de cette beauté brutale qui ne supporte ni la lenteur, ni les cris, ni ces bouquets d’amnésie qu’on s’offre pour éviter d’avoir mal. »

Cécile Coulon extrait de « Courir », Les ronces, Éditions Le Castor Astral, 2018