Zones d’admiration

Auteur : Jean Esponde

Zones d'admiration

Présentation :

Ces moments privilégiés concernent la Corne d’Afrique, la Chine, la Grèce ancienne, La Crète minoenne mais aussi la peinture.

EXTRAITS

« Et pourtant un inachevé étonnant dans le monde qu’il crée, un manque voulu.

Après la proclamation des résultats, les Maîtres s’approchent du jeune homme vainqueur resté à l’écart, immobile, assis contre l’arbre.

Impressionnés, ils ont longtemps délibéré ; et le détail manquant à chaque abeille les laisse perplexes : une patte, le dernier trait pour conclure une aile… Interrogé, l’inconnu explique sa crainte : avec la dernière touche, les abeilles risquaient de s’envoler. »

« Une fois ces préparatifs achevés, elle touille goulûment le tout au gros pinceau, oblige des couleurs à s’imposer, imbibe une brosse de matière épaisse, la répand délicatement sur la toile. C’est une autre peau, une autre chair, un corps apaisé. Elle n’aura pas d’hallucinations aujourd’hui. »

Ariane à Plutarque :

« Arrête ! Je ne veux rien savoir de ton Dionysos. Tu deviens insupportable. Ce que je vois, c’est non seulement ton désir de servir ce Thésée et ton Athènes, mais ton habileté à nous entraîner dans le sillage de vos légendes. Nous étions des barbares bons à civiliser, c’est ça ? En auras-tu bientôt fini ? »

Paru le 1er juin 2021

Éditeur : Atelier de l’agneau

Poème
de l’instant

Avis

Voyageurs du soir qui suivez la rumeur
Des vagues et l’étoile bleue des baies,
Gardez-vous de trop songer à vos songes
Et d’héberger pour longtemps les chagrins
Qui saccagèrent votre vie passée.
Il est au bout de la nuit une terre tout ensemble
Proche et lointaine que le jour naissant
Exalte d’hirondelles et de senteurs de goyave.
Un pays à portée de cœur et de sourire
Où le désir de vivre et le bonheur d’aimer
Brûlent du même vert ardent que les filaos.
Craignez de le traverser à votre insu :
Les saisons sur vos talons brouillent le paysage ;
Mais chaque pas est la chance d’un rêve.

Fatho Amoy, « Avis », Chaque aurore est une chance, Éditions CEDA, 1980.