à

Auteur : Benoît Gréan

“Dans l’écheveau des gris natifs

palper l’obscur mâtiné de candeur

terrasser le vide et le plein

sous un semblant d’apesanteur

*

Ou rehaussant le presque rien

débusquer l’infini signifiant

hisser haillons d’entre-deux-guerres

canarder de gravats les survies”

Paru le 1er janvier 2015

Éditeur : Alidades

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.