des transports

Auteur : Jean de Breyne

des transports

Avec Vanda Mikšic.

Les poètes Vanda Mikšic et Jean de Breyne (s’)écrivent durant leurs déplacements de voyage, dans l’autobus, dans la voiture, dans le train, dans l’avion… Dans ce livre deux années d’une correspondance décidée : un ensemble de poèmes écrits chacun, d’elle et de lui en voyage, et chaque fois immédiatement envoyés elle à lui, lui à elle. Par voie électronique la plupart du temps.
Ils écrivent le poème des transports. Livre fait de sensations, de rencontres, de réflexions sur le voyage,
l’écriture, la traduction, deux poètes parlent de leur « transport » mais aussi de l’amitié.

Tout ça va
Machine et Humains
Toujours tracé de ligne
Là tout droit sans écart
C’est prévu décidé ça va
Vers là-bas (J.B)

À supposer que
sur une horloge digitale
donc sans poids donc non remontée
et pourtant placée bien
au-dessus des yeux
on n’enlève qu’une petite ligne
du deuxième chiffre
soit la première
verticale
en haut
à droite

Paru le 6 juillet 2019

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

La panthère des neiges

L’affût commande de tenir son âme en haleine. L’exercice m’avait révélé un secret : on gagne toujours à augmenter les réglages de sa propre fréquence de réception. Jamais je n’avais vécu dans une vibration des sens aussi aiguisée que pendant ces semaines tibétaines. Une fois chez moi, je continuerais à regarder le monde de toutes mes forces, à en scruter les zones d’ombre. Peu importait qu’il n’y eût pas de panthère à l’ordre du jour. Se tenir à l’affût est une ligne de conduite. Ainsi la vie ne passe-t-elle pas l’air de rien. On peut tenir l’affût sous le tilleul en bas de chez soi, devant les nuages du ciel et même à la table de ses amis. Dans ce monde il survient plus de choses qu’on ne le croit.

Sylvain Tesson, La panthère des neiges, Éditions Gallimard, 2019.