fissile

Contact

09310

Les Cabannes

Les mêmes, désolées

1er mai 2014

Les mêmes, désolées

Comme une voix criblée
par les voix du dehors
Elle,
au glissement d’une couleur
elle imite le métal maternel
la noirceur le monde
la noirceur du geste
elle estropie le monde

Sans couvercle d'André Du Bouchet

1er janvier 2014

Sans couvercle d’André Du Bouchet

Un Seul texte
Il n’y a qu’un seul jour où, en dépit de la nuit, on reste incessamment plongé.
Il n’existe qu’une seule phrase, qu’on a pas encore déchiffrée.
Le feu souffle à voix basse.

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.