fissile

Contact

09310

Les Cabannes

Les mêmes, désolées

1er mai 2014

Les mêmes, désolées

Comme une voix criblée
par les voix du dehors
Elle,
au glissement d’une couleur
elle imite le métal maternel
la noirceur le monde
la noirceur du geste
elle estropie le monde

Sans couvercle d'André Du Bouchet

1er janvier 2014

Sans couvercle d’André Du Bouchet

Un Seul texte
Il n’y a qu’un seul jour où, en dépit de la nuit, on reste incessamment plongé.
Il n’existe qu’une seule phrase, qu’on a pas encore déchiffrée.
Le feu souffle à voix basse.

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.