loin

Khaled Ezzedine

loin

Et si le poète, croyant dire sa nostalgie, tissait au contraire les liens nouveaux - amoureux et littéraires - qui vont permettre la rencontre ? Bassoul la blanche, Soucouta et Mané baobab voyageur : si le poète au lieu du gouffre qui le hante, donnait à connaître des lieux et des visages qu’il nous ferait aimer ? Car ce sont bien les nuances d’une rencontre - celle de la terre et de l’eau et celle de nos tréfonds - que le peintre Christian Gardair, découvrant les poèmes de son ami Khaled Ezzedine, a lui aussi voulu saisir. Un poète qui vit en France regarde le Sénégaloù il a grandi. Mesurant la distance qui le sépare de son enfance, il croit dire son chagrin. Mais non ! Simple comme la vie simple de l’amandier, son poème au contraire dit le coeur vif d’un pays dont le peintre, ému, veut lui aussi témoigner.

Paru le 14 décembre 2022

Éditeur : La Crypte

Poème
de l’instant

Thomas Vinau

Le récit des gouffres

Nous avons nos jours et nos nuits. Nos aubes et nos couchants. Nos moments, nos ères, nos époques. Nous avons notre temps.

Thomas Vinau, Le récit des gouffres, Le Castor Astral, 2022.