plaine page

Carnets de l'Oriental

1er février 2015

Carnets de l’Oriental

Ce texte est l’écho d’une performance poétique que j’ai réalisée en 2011, lors du festival La Traversée de l’Oriental, au Maroc. Ce « festival randonneur » – unique en son genre ! –, nous a menés, à partir d’Oujda, chef-lieu de la région de l’Oriental, dans des zones désertiques du Haut Atlas. Nos longues marches étaient ponctuées par des paroles et des gestes de poètes, de plasticiens, de photographes, de scientifiques, qui composaient, avec d’autres randonneurs, notre fameuse « Colonne ». Je suis intervenu (…)

Poème
de l’instant

Emmanuel Flory

Sur le ton exact du désir

À l’idée d’atteindre la fin
d’une ligne
il prétend que des vertiges
lui viennent

un baiser qui se dérobe
une robe impossible à déboutonner

Selon lui,
c’est dans la marge
que les poèmes s’écrivent le mieux

Emmanuel Flory, Sur le ton exact du désir, Éditions Rougerie, 2008.