poème écrit pour la ville d’Amboise

Alain Naud

Ici
tu marches sur tes traces

celles des langues de sable
que dépose et reprend la Loire

celles des pierres du château
dont le fleuve se fait écrin

Ici
tu renais à ta mémoire

sur les ailes des mouettes
que l’Homme a su apprivoiser

sur celles de la forêt
emboisée d’histoire

Ici
entre fleuve et château

tu te surprends
royal

Alain Naud

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.