revue Nu(e)

Contact

29 avenue Primerose

06000

Nice

Nu(e) - n°71, Salah Stétié

15 avril 2020

Nu(e) - n°71, Salah Stétié

Le numéro 71, sixième publication au format électronique, est consacré à Salah Stétié Vous pouvez le télécharger (gratuitement) d’un simple clic sur ce lien.
Sommaire du numéro NU(e) Numéro 71
Numéro coordonné par Béatrice Bonhomme Denisa Craciun et Danielle Pastor
Salah Stétié et Denisa Craciun, Dialogue entre un cœur soleil et un cœur lune Stéphanie Nassif, Salah Stétié, d’ombres et de lumière Iulian Ionascu, Carnet de photos Salah Stétié, Poèmes inédits Michaël Bishop, Salah Stétié : inconnaissance, (…)

<i>Nu(e) 51 - Claude Ber</i>

1er novembre 2012

Nu(e) 51 - Claude Ber

La revue Nu(e), n° 51 est consacrée à Claude Ber
Avec la participation de
Michel Azama
Marie-Claire Bancquart
Béatrice Bonhomme
Mounira Chatti
Benoît Conort
Jean-Luc Despax
Giovani Dotoli
Alexandre Eyriès
Jacques Fournier
Alain Freixe
Kim Sang Ong-Van-Cung
Angèle Paoli
Alexis Pelletier
Patrick Quillier
André Ughetto

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.